Forum entre potes tranquille....


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pas toujours envie de rire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stouf
flooder professionnel


Nombre de messages : 359
Date d'inscription : 04/07/2004

MessageSujet: Pas toujours envie de rire   Mer 19 Jan - 23:32

Alors voilà une source http://www.topchretien.com/topinfo/affiche_info_v2.php?Id=7875
Il y a aussi des sites juifs, mais ça aurait fait moins ... enfin plus ...

Enfin à vous de vous faire une opinion ...
--------------------------------------------------------------------------
Pour sa dernière, Dieudonné a vomi sa haine au Zénith
12 janvier 2005 - Martin Perez

Humour plus que douteux . Pour la dernière de son spectacle, devant cinq mille spectateurs survoltés, « l'humoriste » a fait d'Israël et des juifs sa principale cible.

Dieudonné a réussi son double pari : remplir le Zénith de Paris pour la dernière parisienne de son spectacle « mes Excuses » avant de partir en tournée en Province et en Belgique et transformer la soirée en meeting politique anti sioniste durant lequel les noms de nombreuses personnalités juives ont été copieusement sifflés et hués par la foule.

Je m'excuse, Ô Peuple élu... ! », c'est sur le ton de l'ironie que l'artiste débute son one man show en forme de long plaidoyer.

Deux heures durant, il revient sur le sketch du juif orthodoxe faisant le salut nazi, diffusé sur France 3 en décembre 2003 lors de l'émission « On ne peut pas plaire à tout le monde », et qui avait suscité le scandale que l'on sait. « J'ai bien senti qu'il y avait comme un malaise » raconte-t-il hilare face au public, « Fogiel a fait sa petite chatte, il a eu une descente d'organes ». Rires dans la salle, les cinq milles spectateurs conspuent l'animateur,

Dieudonné poursuit : « Dans ce pays, dès que tu parles un peu d'Israël, tu as intérêt à t'accrocher. Tu mets les pieds dans une zone interdite, parce qu'on est en France, parce que il y a eu la guerre, parce qu'il y a eu .... (Il feint une hésitation) parce qu'il y a eu... la Shoah ! »

Il prononce le mot en chuchotant et se retourne en jetant des regards inquiets. « Je regarde toujours par derrière, car les sionistes c'est toujours dans le dos qu'ils t'attaquent ».

Toujours ironique, le comique raconte la campagne de boycottage dont il a fait l'objet : « j'ai compris que j'avais fait une grave erreur. Dans ce pays, si un artiste veut réussir, s'il veut être diffusé dans la grande distribution, il doit faire du Bruel... » (A nouveau les cris, les huées), vous savez, Maurice, celui qui a changé de nom. Remarquez, c'est son problème ».

Dès qu'une personnalité juive est citée, le public démarre au quart de tour. Il faut dire que Dieudonné chauffe la salle : « BHL, ce philosophe milliardaire ! Ses milliards, il les a gagnés dans le commerce du bois précieux africain. Sur place les gens n'ont plus de bois ni de milliards. Il leur a tout volé ». A propos de l'ostracisme dont il serait la victime : « Je suis interdit de télévision. Ardisson me l'a confirmé. Maintenant, c'est BHL, Finkielkraut et Bénichou qui parlent à ma place ».

Les personnages imaginaires, qui apparaissent sur scène au fil des sketchs, n'échappent pas aux fantasmes de l'humoriste. Ainsi, l'infirmière blanche, catholique et raciste terrorisée par l'invasion des noirs dans les hôpitaux : « Je n'avais qu'un seul blanc dans mon service, le Pr Blumenthal, il me comprenait... ».

Autre personnage campé par Dieudonné, le Pr Goldinekraut (rires dans la salle), intellectuel participant à un débat télévisé : « Ce soir, je ne m'exprimerai pas en tant que juif-pratiquant-laïc-athée (les rires repartent de plus belle), mais en tant que citoyen français traînant derrière lui 100.000 ans, que dis-je ! 200.000 ans de douleur et de persécutions et de pogroms (tout le Zénith s'esclaffe).

Je tiens à souligner l'ingratitude des nègres d'Afrique vis-à-vis du peuple élu. Nous leur avons tout apporté, Diderot, Montesquieu, Rousseau qui, comme chacun sait, étaient tous juifs à 90%... »

On l'a compris, on est très loin du simple spectacle comique. On est encore plus loin de la seule critique d'Israël. Tout au long du one man show, les dérapages se multiplient.

La liste des sionistes qui travaillent à la télévision que Dieudonné menace de révéler, les insultes proférées pêle-mêle et de manière obsessionnelle contre le CRIF, Elie Wiesel, les juifs, le complot juif, la haine des juifs à l'égard des noirs, le racisme des juifs... Tout y passe et rien ne lasse. Les spectateurs, ravis, en redemandent.

A la fin du spectacle, Dieudonné appelle trois personnes à venir le rejoindre. L'acteur Daniel Prévost qui ne lui a, paraît-il, jamais ménagé son soutien. « Dieudo est le plus grand humoriste actuel » s'exclame Prévost, « c'est aussi le plus courageux. Il faut protester contre l'interdiction qui lui est faite de passer à la télévision ».

Deuxième vedette a monter sur scène, Djamel Debbouze qui, le visage masqué par une écharpe, fait mine de s'en prendre à Dieudonné « T'as failli niquer ma carrière. Je tiens à me désolidariser publiquement ». Une fraction de seconde, à peine, on sent comme un flottement dans la salle. L'acteur retire son écharpe et se tourne vers le public : « Mettez-vous à ma place. Ce n'est pas vous qui avez été obligés d'aller vous farcir Drucker et Enrico Macias ». Rires et applaudissement. Rayonnant Djamel conclut : « Dieudonné, c'est le meilleur d'entre nous. Il a les couilles de dire tout haut ce qu'on pense tout bas. ». `

Dernière guest star à venir témoigner sa solidarité, le judoka Djamel Bouras : « Je tiens à remercier Dieudo, cet homme libre. J'espère que vous allez continuer à le soutenir. Il y a certaines puissances qui nous font beaucoup de mal ».

Le dernier mot est pour Dieudonné. « Il est temps que les gens se lèvent et que nous soit rendue notre dignité ». Les lumières se rallument. Le public évacue sagement la salle. Trois adolescentes enchantées remettent leur manteau et se dirigent vers la sortie. L'une d'elles lâche à sa copine : « on a bien fait de ne pas venir avec S... Darmon, elle n'aurait pas ri ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blablator
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1912
Date d'inscription : 25/06/2004

MessageSujet: Re: Pas toujours envie de rire   Jeu 20 Jan - 1:30

well well...
par ou commencer..
g 2 sentiments contradictoires, ce texte est a vomir (!) tellement ca va loin dans la haine et l'injure.... Dieudonnée dire ca, c tres surprenant car il n'a jamais été aussi loin et aussi dur dans l'humour de bas étage... mais pkoi pas...

par contre le style de l'article est etrange , bizarrement ecrit on dirais a le lire que dieudonné avait loué le zenith pour un public de racistes invité...
les petites phrases "le public s'eclaffe" "ca repart de plus belle" font croire a la description du congrés de FN réagissant aux petites phrases de LePen...

bref ca semble tres partisan et si ce spectacle etait aussi horrible je pense que la presse (qui suit tous les spectacles au moins de paris( est aurait parlé depuis longtemps, mais l'article s'en prevaut en parlant de derniere représentation...


comme tu dis stef ya qu'autre source comme www.a7fr.com, un site que je connaissais pas mais qui semble un site d'info pour la communauté juive, et dont ton site prends comme source...
je sais pas si a7fr.com est a l'origine ....

je connais pas le site mais il aime pas bcp dieudonné (cf d'autre depèche sur le site) et a mon avis cet article a tout l'air d'un fake....

et pis franchement si djamel bouras avec sa femme voilé et ses positions ca peut passer, mais debbouze (petite star montante) et surtout prevost c carrement pas crédible....
g jamais vu prevost tenir ce genre de discours...

_________________
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de
terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." JC VanDamme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blablator
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1912
Date d'inscription : 25/06/2004

MessageSujet: Re: Pas toujours envie de rire   Jeu 20 Jan - 1:44

mmh je viens de faire un tour sur le net, et ce texte est diffusé partout...

affolant...

_________________
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de
terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." JC VanDamme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
casougedon
Chef looser
avatar

Nombre de messages : 1161
Date d'inscription : 25/06/2004

MessageSujet: Re: Pas toujours envie de rire   Jeu 20 Jan - 12:55

je vais faire cours, c est vraiment a vomir ce texte. S'il a réellement fait ca, je sens qu'il va retourner voir madame le juge rapidement en tout cas j espere.
Mais vu les sources, j'attend qu'il y ait eu une validation des dires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pas toujours envie de rire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas toujours envie de rire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE KUDZU
» Comment j'ai arrêté de fumer
» Toujours envie d'une Bourke !
» Comme une envie de vomir
» Les images qui vous font rire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum entre potes tranquille.... :: Général :: bah général-
Sauter vers: